BARRIO POPULO - Il Est Des Jours Sans Toiéè
/
05 Août
Bal populaire
  • Les Balochiens
  • Gratuit - Grande scène
  • 16 : 00
à découvrir

Voir toute la programation

Bal populaire

GRATUIT 

Pour fêter ensemble près de 30 ans de musique, toute l'équipe du Festival est heureuse de vous convier à sa grande fête d'anniversaire dans la cour du château, le temps d'un après-midi aux couleurs rétro/guinguette... Avec pleins de surprises !


Les Balochiens

Bal populaire guinguette


Du rythme et du verbe. Ça danse sur la piste et dans les têtes! Ça chante et ça reprend aux refrains pour vous balader de la valse à la java, de la rumba Orléanaise au swing de Pantin, des chants marins du bout du monde au tango du bout du bar. Un Bal populaire qui vous transporte avec fantaisie du vieux Paris de la môme Piaf jusqu'au Bayou du Limousin, en passant par la Havane du Social Club et la Place Rouge aux 100 000 volts... Autant d'airs et et de rythmes d'hier et d'aujourd'hui pour une musique du monde d'ici et d'ailleurs.

Les Balochiens émergent du chaudrons des cafés-concerts parisiens (re)florissant au milieu des années 90 avec des figures tels les Ogres de Barback, la Tordue, les Têtes Raides... La chanson néo-réaliste fait rage devant les comptoirs et l'accordéon connait un regain d'intérêt chez les jeunes boutonneux (coïncidence?).
Yannick (la Djipe qui Swingue), Yvan (les Ongles noirs) et Nicolas Joseph (himself) battent le pavé avec leurs chansons et déjà prennent l'habitude (mauvaise?) de se retrouver tard dans la nuit, après leur concert respectif, pour continuer les agapes dans un bal improvisé avec des reprises du « répertoire » comme pour mieux signifier leur filiation à une longue histoire familiale.

Paradoxe ? Tandis que l'électro colonise toute les musiques (musette comprise), le bal redevient à la mode et réunit sur la piste toutes les générations qui (re)trouvent le plaisirs des danses traditionnelles ». Les Balochiens, pas bégueules, répondent à cet appel et trimbalent leur bal « revisited » de salles de mariages en festivals (privé et public donc) , et de fêtes de villages en fête de quartiers (rural et urbain). On ne les arrête plus !

https://www.lesbalochiens.com/
https://www.facebook.com/lesbalochiens/
https://www.youtube.com/channel/UC8prmmUqJ_Od6AUsmtgR4yQ
https://www.youtube.com/watch?v=dLyeFSFtbyc